Boogeyman

Boogeyman

Boogeyman, un clone de Five Nights at Freedy's ou le germe d'une légende?

Boogeyman est un jeu de terreur inspiré du classique Five Nights at Freedy's. Allez-vous survivre aux visites nocturnes du croque-mitaine? Lire la description complète

Les plus

  • La tension garantie par de bonnes mécaniques
  • L'utilisation intelligente des sons
  • L'originalité de certaines scènes, comme celle de parcourir la maison

Les moins

  • On veut plus de monstres!

Excellent
9

Boogeyman est un jeu de terreur inspiré du classique Five Nights at Freedy's. Allez-vous survivre aux visites nocturnes du croque-mitaine?

Encore un clone de FNaF?

Le petit Thomas a un problème, et pas des moindres. Quand la nuit tombe, un monstre essaie d'entrer dans sa chambre. Il s'agit de Boogeyman, le croque-mitaine. Votre mission consiste à rester éveillé toute la nuit et à repousser la créature en vous aidant de la lueur de votre lanterne.

Boogeyman repose sur les mécaniques de Five Nights at Freddy’s: vous devez surveiller quatre entrées possibles par lesquelles Boogeyman peut surgir d'un instant à l'autre, tout en gardant un oeil sur le niveau de batterie de votre lanterne. Du déjà vu? Peut-être, mais le jeu apporte suffisamment de nouveautés pour retenir toute votre attention.

Un exemple? Dans Boogeyman, votre meilleur atout est votre ouïe. Si vous prêtez l'oreille, vous saurez par où le monstre va tenter d'entrer dans la pièce. Le jeu va bien sûr tout faire pour brouiller les pistes avec des interruptions sonores de temps à autre: le grésillement d'un téléviseur, la tempête qui éclate au dehors. Pour ne rien faciliter, le croque-mitaine se fait de plus en plus discret à mesure que les nuits passent... vous n'êtes donc pas au bout de vos peines!

Le gros problème de Boogeyman, c'est Boogeyman

Parfois, Thomas devra parcourir toute la maison à la tombée de la nuit pour mettre la main sur sa précieuse lanterne. Le croque-mitaine en profitera évidemment pour le courser dans les couloirs, ce qui mettra un peu de piment à un scénario qui aurait, sinon, vite fait de sombrer dans la routine. Dans le même esprit, vous allez débloquer des feux de bengale qui confèrent au jeu un élément stratégique: faut-il brûler une de vos précieuses fusées pour éclairer l'armoire ou prendrez-vous le risque d'épuiser la batterie de votre lanterne?

En fait, le seul truc qui fâche dans Boogeyman, c'est le monstre. C'est vrai qu'au début il fiche assez la trouille et même les plus endurcis trembleront en voyant sa main glisser le long de la fenêtre. Le problème, c'est qu'une fois qu'on s'est habitué à son apparence, il ne fait plus vraiment peur. Dommage que le jeu n'ait pas convoqué plus de créatures du même genre, histoire de maintenir la tension plus longtemps.

On en redemande!

Si vous cherchez une bonne alternative à Five Nights at Freddy’s, Boogeyman va faire l'affaire. Le jeu distille intelligemment son atmosphère de terreur et apporte suffisamment d'originalité pour se faire un nom.